Clan Ragnarök
Ce forum n'est plus actif, le nouveau site du clan Ragnarök se trouve ici : http://www.clan-ragnarok.com

Clan Ragnarök

Guilde PvP/PvE
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Ce forum n'est plus actif, nouveau site et forum du clan Ragnarök ici : www.clan-ragnarok.com

Partagez | 
 

 DayZ : des zombies et des hommes

Aller en bas 
AuteurMessage
Darkan
Leader de Guilde
Leader de Guilde
avatar

Messages : 3177
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : Suisse

MessageSujet: DayZ : des zombies et des hommes   Dim 22 Juil 2012 - 10:55

J'ai vu Clipsou sur Arma 2 et je trouvais ca bizzard ^^ mais voilà un article qui m'a fait comprendre ou il était en réalité Smile



source : http://www.gamekult.com/actu/dayz-des-zombies-et-des-hommes-A103049.html

Comme tout gamer respectable, vous avez bien entendu suivi l'actualité des soldes et vous avez même pu gagner un peu de street cred pour le prix d'un rail shooter. Si votre soif de jeu n'est toujours pas étanchée ou que vous possédez déjà la moitié du catalogue Steam en double exemplaire, il est temps pour vous de passer à quelque chose de plus brutal, de plus expérimental, de plus épique... DayZ.

DayZ, c'est quoi ?


Véritable phénomène de la saison, le mod d'ArmA II développé par Dean "Rocket" Hall a littéralement fait exploser tous les compteurs : plus de 650 000 joueurs uniques, une moyenne de 140 000 joueurs quotidiens (en constante augmentation), les ventes d'ArmA II qui trustent le podium des "Top Sellers" Steam depuis plus d'un mois (le titre de Bohemia étant sorti en 2009)... bref, de quoi faire pâlir nombre de AAA. C'est bien simple, la dernière fois qu'un mod avait fait vendre autant de jeux, il s'agissait d'un certain Counter-Strike.

Mais qu'est-ce que DayZ ? Pour faire simple, il s'agit du mariage entre la simulation militaire et l'invasion de zombies. Au lancement d'une nouvelle partie, vous vous réveillez, seul, sur une plage, avec une boite d'antalgiques et des bandages dans votre besace, et vous allez devoir faire face à 225 km² de monde ouvert à explorer (la carte utilisée étant celle de Chernarus d'ArmA II). Point d'objectif spécial à remplir, le simple fait de survivre dans ce milieu hostile constitue le challenge principal, d'autant que la mort y est permanente. Libre à vous de progresser de la manière dont vous le désirez : associez-vous à d'autres survivants pour créer un groupe d'aventuriers en herbe ou un groupe de bandits redoutables ; restez dans votre coin, tel un loup solitaire, et explorez Chernarus comme un boy scout, ou traquez les autres joueurs à la manière d'un Predator.

Man vs Wild vs AK47



Simulation de survie au sens fort, le jeu est extrêmement complexe et élitiste malgré son concept très simple. Le titre combine la survie basique (boire, manger, surveiller sa température corporelle afin de ne pas tomber malade...), l'utilisation des premiers soins (bandages, antalgiques, morphine...), de l'exploration (savoir se repérer, trouver son chemin et garder son cap...), du combat PvE contre les zombies et du PvP contre les joueurs. Contrairement aux autres titres orientés MMO (et souvent instanciés), toutes ces actions doivent être effectuées et décidées en même temps. Et si survivre paraît une notion et un objectif somme toute assez basique, la réalité du jeu est tout autre. La brutalité du game over ainsi que la frustration qui en découlent ne sont là que pour vous rappeler à quel point vous n'êtes rien et que votre vie ne tient qu'à un fil (ou plutôt à une balle de 7.62).

Car c'est bien là que réside le coeur du mod : sa difficulté et son caractère aléatoire, faisant passer le mode Hardcore de Diablo III pour un défilé de majorettes. Personne n'est à l'abri, personne n'est surpuissant et un joueur vétéran malgré sa connaissance du jeu et son équipement de marine pourra se faire abattre par un débutant simplement équipé d'un fusil de chasse, perdant ainsi l'intégralité de son inventaire et les dizaines d'heures qu'il a pu y consacrer. Un moment d'inattention, une décision prise dans la précipitation ou une action non réfléchie sont souvent synonymes d'échecs cuisants et de respawn, à poil et avec un nouveau personnage, dans la foulée.

Boy Scout



Vous voilà donc largué dans la campagne de Chernarus, à la recherche de matériel pour survivre. Premier problème : où aller ? La composante exploration étant une majeure partie du titre, vous allez courir à travers bois, à travers champs, en quête de village à visiter. Et pour courir, vous allez courir ! Environ 80% du temps de jeu vont être dédiés aux déplacements et à l'orientation, dans des décors gigantesques mêlant villes fantômes, campagnes, forêts et bases militaires... Même si vous faites partie des heureux possesseurs d'un véhicule (qu'il vous faudra réparer et entretenir), vous n'échapperez pas à ces longues escapades.

Votre premier but sera d'être autonome d'un point de vue nourriture. Pour cela, il vous faudra une gourde (à remplir à divers points d'eau) ainsi qu'un couteau de chasse (permettant de dépecer les animaux), une hache et une boite d'allumettes (afin de fabriquer un feu pour cuire les viandes). Une fois ces équipements en poche, vous devrez trouver des armes (de préférence militaires) ainsi que du matériel médical. Sur le papier, tout cela semble assez simple. Encore une fois, les apparences sont trompeuses car vous n'êtes pas seul au sein de cet univers, et les autres joueurs auront probablement la même idée que vous. Vous allez donc très rapidement rencontrer d'autres survivants, et l'une des premières leçons que vous apprendrez (à vos dépens...) est qu'il ne faut faire confiance à personne.



Pour récupérer de la nourriture ou vous voler votre équipement, rien n'empêche un joueur vous proposant de l'aide de vous mettre une balle dans le dos cinq minutes après. Pour les mêmes raisons, toute rencontre fortuite sera marquée du sceau de la méfiance, surtout si vous êtes seul et donc vulnérable. Le fait de trouver des camarades de jeu de confiance vous sera fort utile (en utilisant des logiciels de Voip comme Teamspeak, Skype, Mumble... la qualité du chat vocal in-game étant très médiocre). En réunissant quelques compagnons d'infortune, vous augmenterez vos chances de survie de manière exponentielle.

Par la suite, libre à vous de choisir l'orientation de votre association : à but non lucratif ou de malfaiteurs. Vous pourrez éviter les affrontements entre joueurs, ou au contraire détrousser des joueurs en les maintenant en joue (il est possible de fouiller le sac à dos des autres joueurs), voire aligner n'importe quelle cible passant dans votre mire. Encore une fois toutes les options sont possibles et n'ont de limite que votre créativité/sadisme... et surtout celui des autres joueurs sur le serveur. Il faudra du coup éviter au maximum de se balader en rase campagne, la fleur au fusil, et toujours bien vérifier que personne ne rôde dans le coin avant de prendre quelques secondes pour fouiller un cadavre. Bref, il faudra devenir paranoïaque.

Died for no reason? See: Sniper Rifles



Après quelques heures de jeu, vous allez vite vous rendre compte que les zombies ne sont pas une menace réelle. Ils sont présents pour pimenter l'action mais en les étudiant un peu, on s'aperçoit très rapidement que ce ne sont que de piètres ennemis (sauf quand ils se téléportent ou qu'ils buggent). Quoi qu'il en soit, que vous jouiez comme un survivant ou au contraire comme un bandit, il y aura toujours un poisson plus gros pour vous manger. Même en appliquant une discipline quasi militaire sur vos déplacements et avec du très bon équipement, vous n'êtes jamais à l'abri d'une embuscade ou d'un sniper.

On attend donc le retour du système d'alignement (qui à la base changeait l'apparence du joueur suivant qu'il était bandit ou survivant) afin de sortir des situations de tir-à-vue. En effet, à moins de jouer sur un serveur Roleplay ou sur celui des Bisounours, une rencontre entre joueurs se solde souvent par un échange de tirs nourri. Quelques missions sur ArmA II au préalable sont fortement requises pour s'habituer et dompter la balistique du moteur de Bohemia. Un bon maniement d'arme peut vous sortir de situations assez complexes et aligner un joueur en pleine course à 300 mètres à la kalash' est toujours assez gratifiant.

Admettre le fait que vous êtes déjà mort



Vous l'aurez donc compris, DayZ n'est pas à mettre entre toutes les mains. Quel que soit votre style de jeu, la moindre faute sera sanctionnée de la plus lourde des manières. Si vous pensez y trouver un Left 4 Dead en monde ouvert ou un Battlefield avec des zombies, passez votre chemin. Votre aventure au sein du titre sera composée de frustration, de haine envers les développeurs, de haines envers les autres joueurs, de moments de rage ultime, de sentiments d'abandon... mais elle sera aussi parsemée d'instants d'une intensité rare, de poussées d'adrénaline à la rencontre d'un groupe de joueurs, de palpitations cardiaques après un combat, d'immenses joies à la découvertes de choses simples, de fous rires entre amis en utilisant des véhicules... Bref, de bons moments de fun et d'histoires à raconter.

La dure loi de la jungle, voilà ce qui régit le Chernarus post-apocalyptique. Vous allez donc mourir de très nombreuses fois, à la limite de l'écœurement, surtout quand vous perdez un personnage à la suite d'un Bugcom ou d'une bêtise. Il va falloir faire preuve de détachement et d'abnégation mais aussi d'une infinie patience sous peine de désinstaller le jeu deux jours après avoir commencé. Si ces traits vous font défaut, vous allez vivre une très mauvaise expérience, à base de mort à la chaine et d'incompréhension totale des mécaniques de gameplay.



Il faut bien retenir que DayZ n'est qu'un mod d'ArmA II au stade d'alpha. Les bugs y sont encore légion et les défauts inhérents au moteur qu'il utilise ne s'y trouvent qu'accentués. La rigidité des déplacements et des actions, la complexité de la gestion d'inventaire et le moteur physique complètement à la ramasse n'aident pas à l'immersion. Malgré tout, si vous arrivez à passer outre tous ces inconvénients et à toucher le coeur du jeu, vous allez jouer à quelque chose d'unique, vous allez vivre une expérience et vous écrire une (des) histoire(s) qu'aucun autre titre ne peut vous apporter, vous n'allez plus penser qu'à DayZ toute la journée, planifiant vos moindres incursions avec votre bande de survivants, en ne gardant qu'un seul et unique but en tête : survivre.


Comment installer DayZ

Si certains mods sont assez complexes à installer, DayZ possède une méthode automatisée grâce au logiciel Six Launcher. Pour jouer, vous devrez posséder ArmA II et son extension Operation Arrowhead (ou le pack regroupant les deux : Arma II : Combined Operations) et télécharger Six Launcher. Ce petit logiciel tiers va s'occuper de récupérer les fichiers du mod, de les installer dans les bons dossiers mais aussi de maintenir les fichiers à jour.

Il existe une autre technique permettant de jouer au mod en achetant simplement Operation Arrowhead et en installant la version Free to Play d'ArmA II, baptisée Arma II Free. Sachez que cette méthode demande quelques manipulations qui ne sont pas forcément à la portée de tout le monde, mais aussi que vous n'aurez que des textures en basse définition et que cela peut poser des problèmes techniques chez certains joueurs. Enfin, sachez que le mod est compatible avec toutes les versions (boîte, Steam, digital download...) du moment que vous possédez une clef CD (les informations de votre personnage sont liées à celle-ci).

D'un point de vue purement technique, le mod fonctionne comme la majorité des MMO. Toutes les informations relatives à votre personnage (état, inventaire, position...) sont stockées sur les serveurs des développeurs (qu'ils surnomment "The Hive") et sont donc permanentes, même si vous changez de serveur. Vous vous connectez par la suite sur les serveurs de jeu (qui ne gèrent que la zone de jeu, la position des zombies, les "loots"...). Il y a donc toujours une communication entre trois parties : le joueur, le serveur de jeu et "The Hive". Par exemple, si vous ramassez un objet sur un serveur de jeu, avant de le voir dans votre inventaire, l'information doit d'abord passer par "The Hive" pour ensuite être répercutée sur le client de votre ordinateur.

Malgré l'armada de serveurs déployés par les développeurs, il arrive souvent qu'il y ait des lags et des déconnexions temporaires (voire totales). Il faut donc faire preuve de patience parfois avant de voir un objet apparaître dans votre inventaire, ou même de voir un ennemi mourir (zombie comme joueur). Le mod étant en alpha, il peut arriver aussi que certains objets disparaissent de votre inventaire, que le contenu des tentes soit remit à zéro, que votre personnage respawn à une autre position que celle de votre déconnexion...

Configurer ArmA II

S'il fait état de référence en matière de simulation militaire, ArmA II n'en est pas moins extrêmement rigide. Du coup, DayZ hérite inévitablement de ces problèmes malgré les efforts des développeurs. Avant de partir sur DayZ, lancez ArmA II et Operation Arrowhead afin de créer des fichiers profils (et pour valider l'installation du logiciel anti-triche BatllEye, sorte de PunkBuster pour Arma) et réglez directement les options graphiques (en fonction de votre machine, le jeu reste encore très gourmand malgré son âge) en vérifiant bien que les résolutions 3D correspondent à la résolution de l'interface. Vous pouvez aussi éditer le visage de votre avatar dans la partie "Profil" du menu principal.

Pour la distance d'affichage, nul besoin de pousser l'option au maximum, les serveurs de jeu n'affichant la position des joueurs qu'à une distance maximale de 1 km. Si votre PC le permet, une valeur de 3 Km vous permet de jouer de manière optimale.

Configuration minimale :

  • Windows XP/Vista/7
  • Processeur dual core @ 3.0 GHz
  • 1 Go de Ram
  • Radeon 1800/Geforce 7800
  • 10 Go d'espace disque

    Nous vous recommandons toutefois une configuration un peu plus musclée (afin d'éviter les lags inhérents au moteur en streaming) équipée de 2 Go (voir 4 Go) de Ram et d'une carte graphique équivalente au haut de gamme des séries Geforce 200 et Radeon 4000. Sur notre configuration, équipée d'un Core i7 2600k, d'une Geforce GTX 570, de 16 Go de ram et de disques dur en Raid, le jeu tourne parfaitement.

    Bien choisir son serveur

    Comme vous l'avez compris, votre personnage étant enregistré sur "The Hive", vous pouvez jouer sur n'importe quel serveur : vous apparaitrez avec votre inventaire à la position de votre déconnexion. Les serveurs possèdent aussi des réglages différents (vétéran, regular, 3P: on...), il faut donc bien lire le titre de celui-ci pour savoir sur quoi vous allez.

    La version :

    Au moment de l'écriture de l'article, la dernière version client est la 1.7.2.3 en beta 94878. La majorité des serveurs affichent cela dans leur nom, sinon, regardez la colonne "Version" sur Six Launcher qui doit être 1.61.94878. Si vous êtes dans le doute quant à la version que vous possédez, une connexion sur une version antérieure vous affichera un message d'erreur (ou vous demandera de créer un nouveau personnage) alors qu'une mise à jour se fera automatiquement sur une version supérieure.

    Les réglages :

    Les serveurs affichent des niveaux de difficulté correspondants aux réglages sur celui-ci. Ne prêtez pas forcement attention à ceux-ci mais lisez le nom du serveur, il contient normalement tous les détails :3DP (thirdperson) : permet ou non de passer la camera en troisième personne (vue à l'épaule).CH (CrossHair) : permet ou non de voir le viseur. WP (WayPoints) : permet ou non de placer des points sur la carte et de voir votre position sur celle-ci.DM (DeathMessages) : affiche ou non les messages de morts des joueurs sur le canal général.NP (NamePlates) : affiche ou non le pseudo des joueurs en passant le viseur sur leur avatars.GMT +X : définit le fuseau horaire du serveur, le cycle jour/nuit du jeu étant calé sur une horloge réelle.

    L'état :

    La colonne "State" affiche l'état du serveur. Par défaut, il est sur "Playing". Si celui-ci est en "Waiting", cela signifie qu'il est en cours de redémarrage. "Briefing" signifie que vous pouvez rentrer dans le lobby, mais qu'il faut attendre la fin du chronomètre (une relique du moteur d'Arma II permettant d'avoir tous les joueurs présents au début de la mission peu importe leur temps de chargement).

    Liens utiles

    Wiki officiel : http://dayzwiki.com/wiki/index.php?title=Main_Page
    Map interactive avec les zones de loot : http://dayzmap.info/
    Portail de la communauté francophone : http://www.day-z.fr/
    Forum officiel : http://dayzmod.com/forum/
    Topic officiel sur Gamekult : http://www.gamekult.com/forum/topic-dayz-marche-ou-creve-707378n.html

  • _________________
     "Si j’avance, suivez-moi ; si je meurs, vengez-moi ; si je recule, tuez-moi.”


    Dernière édition par Darkan le Dim 22 Juil 2012 - 11:00, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Thonolan

    avatar

    Messages : 78
    Date d'inscription : 21/02/2012
    Localisation : Elsass

    MessageSujet: Re: DayZ : des zombies et des hommes   Dim 22 Juil 2012 - 15:38

    ca à l'air enorme comme mod! En plus arma 2 est en promo sur steam en ce moment...
    Revenir en haut Aller en bas
    Darkan
    Leader de Guilde
    Leader de Guilde
    avatar

    Messages : 3177
    Date d'inscription : 06/04/2008
    Localisation : Suisse

    MessageSujet: Re: DayZ : des zombies et des hommes   Dim 22 Juil 2012 - 19:12

    ya pas de hasard :p

    _________________
     "Si j’avance, suivez-moi ; si je meurs, vengez-moi ; si je recule, tuez-moi.”
    Revenir en haut Aller en bas
    Ankharia

    avatar

    Messages : 38
    Date d'inscription : 30/05/2012
    Localisation : In Space

    MessageSujet: Re: DayZ : des zombies et des hommes   Lun 23 Juil 2012 - 1:09

    J'avoue que ça me tente ...
    Revenir en haut Aller en bas
    Cassius
    Les RöK
    Les RöK
    avatar

    Messages : 600
    Date d'inscription : 28/04/2008
    Localisation : var

    MessageSujet: Re: DayZ : des zombies et des hommes   Mar 24 Juil 2012 - 22:43

    hmm ca a l'air bien sympathique tout ca Very Happy
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: DayZ : des zombies et des hommes   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    DayZ : des zombies et des hommes
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Clan Ragnarök :: L'histoire de Ragnarök :: La Communauté Ragnarök :: La Communauté Ragnarök :: Nouveautés-
    Sauter vers: